20 juin 2015

Cavalier Vert (Tome 1)






Auteur : Kristen Britain
Editeur : Bragelonne
Format : Broché











Résumé :
Karigan G’ladheon, jeune fille éprise d’aventure, s’enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d’un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l’un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain. Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en mains propres, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu’elle vient d’accepter : devenir un Cavalier Vert. Dès lors, traquée par des assassins au service d’un mystérieux sorcier, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu’elle va se découvrir…

Couverture :
Ce n'est pas ma préférée du Sieur Alexandre Dainche (spoiler : je suis assez méga raide dingue de celle du tome 2), mais j'aime le dynamisme des personnages, et l'ambiance globale reflète assez bien ce qu'on retrouve dans le livre.

Avis :
Ce premier tome d'une longue série a l'avantage de rentrer immédiatement dans l'action. Loin d'être introductif, il ne suffit que de quelques pages pour que, déjà, on soit embarqué dans les galères de la pauvre Karigan ! En même temps qu'elle, on découvre ce qu'est la vie d'un Cavalier Vert ainsi que l'intrigue dans laquelle elle se retrouve embarquée malgré elle. L'histoire ne manque pas d'action, et le voyage de Karigan est plutôt bien rythmé. Ce récit est entrecoupé de chapitres mettant en valeurs certains évènements qui ont lieu ailleurs en Sacoridie, dévoilant progressivement tout les tenants et aboutissants de l'intrigue. J'en ai deviné beaucoup bien avant que tout ne soit révélé, mais heureusement, l'intrigue est globalement assez touffue pour qu'il soit plutôt difficile de comprendre trop vite le rôle de chacun dans l'histoire !

Même si l'univers de Cavalier Vert n'est pas le plus original (on reste dans l'ambiance med-fan classique), l'auteure a tout de même su y apporter sa patte pour lui apporter une ambiance particulière et réinterprêter une partie de certaines "mythes" de la fantasy. Au final, j'ai eu l'impression de me plonger dans un univers relativement familier, sans pour autant être parfaitement connu : il y a énormément de choses à découvrir ici, tant au niveau de la société et la politique de la Sacoridie qu'au niveau des Cavaliers Verts, de leur organisation, leurs rôles et leurs capacités. J'ai beaucoup aimé découvrir cet univers qui, à mon sens, ne manque pas de charme ! 

Là où le bât blesse un peu plus, c'est au niveau de certains personnages : Deux d'entres eux, dès leur première apparition, m'ont proprement insupportée tant ils faisaient dans la caricature. L'un d'entre eux a des chapitres dédiés à son évolution et ses manigances, mais j'avais l'impression que le propos principal des petits passages introspectifs du personnage était : "Agrougrooooooooooouh, je suis méchaaaaaaaant !"... Le second qui m'a déplu, je préfère vous laisser le découvrir. Lui aussi fait dans la caricature, et j'ai compris dès l'instant où il est seulement décrit quel allait être son rôle. J'ai trouvé ce rôle d'autant plus déplaisant à mon goût qu'il n'apportait pas vraiment grand chose à l'histoire, à part participer à un poncif énervant que je me plais à considérer comme "le développement d'intrigue de développement de personnage féminin pour les mauvais scénaristes".

J'arrête là la partie grognonne. En effet, ces deux personnages, qui tiennent sans doute plus de la maladresse (je rappelle que c'est le premier roman de l'auteure !), sont heureusement entourés de bien d'autres personnages bien plus intéressants. Larène Stèle, les soeurs Sorbiers, Karigan elle-même... Et Cheval, bien sûr. Le... Ben le cheval de Karigan, quoi ! Cette sale bête est une sacré tête de mule foutrement intelligente, et sa relation avec Karigan n'a pas manqué de me faire sourire. Tout une petite flopée de personnages intéressants et attachants, certains aux apparitions plus éphémères que d'autres, viennent donc étoffer le récit en l'enrichissant et en développant l'intrigue globale sans qu'on se lasse.

Cavalier Vert reste donc, malgré quelques petits défauts, un bon roman de Fantasy que je recommande vivement, d'autant plus que ses défauts se voient corrigés dans les tomes suivants. Et n'oublions pas également que je suis une lectrice plutôt difficile..! 

Personnage préféré :
C'est sans hésitation que mon choix ira vers les soeurs Sorbiers. Elles ne sont présentent qu'au début du livre mais ces deux petites mamies ont fait une forte impression sur moi ! Elles ont du caractère, elles sont drôles et le passage où Karigan les rencontre est à la fois magique et mystérieux, un petit moment de calme bienvenu au milieu de la fuite de l’héroïne. J’ai vraiment aimé l’ambiance qui se dégageait de ce passage grâce, notamment, au sacré caractère des deux soeurs.

oui bah, oui hein. Je râle sur les personnages, mais ça reste cool, Cavalier Vert !

Bien que quelques personnages et éléments de l'intrigue un peu trop caricaturaux / clichés m'aient fait grincer des dents, ce premier tome de Cavalier Vert reste très agréable à lire tant au niveau de l'ambiance dégagée par l'univers que par son intrigue réfléchie et fournie. La pléthore de personnages qui l'égayent sont (presque) tous attachants et l'intrigue est relativement riche et tiens le lecteur en haleine. Un bon départ pour une saga qui s'améliore encore par la suite !

15 commentaires:

  1. pascal Doisteau Frérot21 juin 2015 à 18:12

    Tien tien, ce n'est absolument pas les sœurs Sorbiers que je t'aurais vue aimé :)
    Je suis assez d'accord pour dire que se tome est un peu "vert" ;) mais le reste de la saga est fantastique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord !! C'est pour ça que je m'en veux un peu d'être "méchante", surtout que l'auteure a l'air tellement gentille ! <3 Limite je m'en veux de pas avoir mis 5/5 parce que la suite corrige parfaitement les petits défauts, quoi. C'est juste une très très bonne série, cétou. :v

      Supprimer
    2. pascal Doisteau Frérot21 juin 2015 à 18:52

      Kristen Britain est une femme très très gentille en effet mais oui il y a des lacunes dans ce tome, donc la note est justifiée pas de soucis ;)

      Supprimer
  2. Un jour je le lirai. Mais avant il faut que je l'achète TROLOLOLO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'EST MALIN tu m'as fait une fausse joie ! Vilaine bête !! :D

      Supprimer
    2. JE N'AI QU'UN PETIT MOT A TE DIRE SAEFIEL ACHETE TOUSUITE C'EST UN ORDRE

      Supprimer
  3. Tome 1 commandé en format poche mais il sort qu'au mois d'août... Y a plus qu'à attendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yaaaaaaaaaay ! :D J'espère que ça te plaira ! Et en plus c'est encore une super couv' de Nalex. :B

      Supprimer
    2. Pascal Doisteau Frérot25 juin 2015 à 19:19

      Oui je préfère la couverture du poche, elle est encore plus sublime :)

      Supprimer
    3. Pascal Doisteau Frérot25 juin 2015 à 19:22

      Oui je préfère la couverture du poche, encore plus sublime :)

      Supprimer
    4. Pascal Doisteau Frérot25 juin 2015 à 21:05

      Juste pour dire, c'est la seul et unique couverture que Kristen a utilisé en photo de profile pour son compte perso ;)

      Supprimer
  4. Pascal Doisteau Frérot25 juin 2015 à 19:25

    J'aime beaucoup ton nouveau assistant de notation :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lui aussi, il s'aime bien ! xD Merci ! ^__^

      Supprimer
  5. JE VEUX. Bordelouh, je le veux, je le veux, je le veux.

    RépondreSupprimer